La transition écologique et sociale, si elle est à la hauteur des exigences, et même en y intégrant la sobriété matérielle et énergétique, c’est beaucoup de travail à venir pour réparer, prévenir, prendre soin, à l’opposé du productivisme destructeur de biens communs et… d’emplois.

En revanche, le travail dans la sphère de l’économie devrait occuper sensiblement moins de place dans la vie des individus.

Source: alternatives-economiques.fr

Brilliant analysis by French economist Jean Gadrey. Social-ecological transition can create millions of jobs.

See on Scoop.itThe Great Transition

Advertisements